Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 21:29

Page 1

Communiqué du Conseil Supérieur de l’Eglise Protestante Mäòhi SYNODE 2016.

Le 132e Synode de l’Eglise Protestante Mäòhi s’est déroulé dans le 1er arrondissement et dans la Commune de Papenoo du samedi 30 juillet au dimanche 7 août 2016. Le samedi 30 juillet, le synode a accueilli les trois générations de Haapaianoo. La première génération par Arutaruta-Tamaumau-Auahi (légende de la chenille). La deuxième génération par Mootuaraha (légende du lézard) et la troisième génération par Teùra-Vahine (légende du feu). Le Synode a démarré le lundi 1er août jusqu’au samedi 6 août 2016 sur la terre Ahototaeaè et dans la salle des jeunes de la paroisse protestante de Papenoo « Te mata o te Uì Apï ». Le signe de l’eau accompagne ton nom Papenoo. Le ruissellement de l’eau et la danse des carpes, ont éveillé l’esprit de ce Conseil Supérieur. Le premier Arrondissement, vous nous avez accueillis avec des couronnes de coquillages et des couronnes de fleurs aux senteurs de nos îles. Vous nous avez nourris, choyés, comme l’expriment vos paroles « Hauruuru à la lampe qui illumine, Haapaianoo lieu d’accueil du peuple et lieu de renaissance de notre culture ».

Vous nous avez chanté les louanges de votre terre : Haapaianoo

HAAPAIANOO, te papa tähatai

Uputa tomoraa i roto i te ôpü o te fenua

Tahua no te färii i te taata

HAAPAIANOO, te papa i raro

Faatenitenihia te FAA ITI i te piha ia TETA

O VAA ITI MA TE TOI te Toa Arioi

Nohoraa no te mau tiaì fenua

Tahua no te faaineineraa i te mau Toa

No te paruru i te nünaa i te tau àti

HAAPAIANOO, te papa i nià

Papa no te tiàturiraa e no te haamoriraa

Te pu reva no te mau ite huru rau

« Ôpürei a PERE » te niu o te FAA NUI

Te ôfaì i paohia i te taura toru fenu

I pinaìnaì ai te reo o PERE,

Tei pii-atoà-hia o TE ÙRA ITI A HOTU

Te firi nei tatou, i te taura toru fenu,

Faatupu i te HAU, te MAITAI e te HOERAA.

Page 2

REMERCIEMENTS

1 – Au 1er Arrondissement

La grande pirogue de l’Église Protestante Mäòhi, transportant les hérauts du Conseil Supérieur et de la Commission Permanente, vient d’accoster chez toi, Haapaianoo, terre d’accueil.

Ensemble, nous tenons à remercier le Conseil du 1er Arrondissement et les paroisses de Pïraè, Ârue, Mähina, Haapaianoo, Vai he, Tiàrei, Mahaèna, Hitiaa, Faaone, Taravao, Àfaahiti, Pueu et Tautira, pour le chaleureux accueil que vous nous avez réservé.

Merci aux Pasteurs des paroisses et leurs familles, merci aux Conseils de Diacres et leurs familles, merci à toutes les branches d’activités de chaque paroisse, les enfants, les jeunes, les parents, et les anciens, pour tout ce que vous nous avez présenté chaque jour : vos discours sur le thème ancestral de vos communes respectives, les messages et les chants.

Un remerciement particulier à toi, Haapaianoo, pour ton accueil chaleureux.

Tu as exprimé toute la joie et le plaisir que tu ressentais, à travers les paroles de tes enfants, vantant l’environnement de ta commune à travers un message liturgique.

Ton amour pour le Conseil Supérieur de l’Eglise Protestante Mäòhi s’est manifesté par ton hospitalité, ce qui a permis à notre grande pirogue de garder le cap.

2 – Aux Responsables des Communes

Un grand merci au Maire Délégué de la Commune de Haapaianoo, Mr Vetea Âvaemaì, à Mr Henri Flohr, ancien Maire, Mr Dauphin Domingo, Maire de la Commune de Hitiaa O Te RÄ et son Conseil Municipal, pour toute l’aide apportée. Ensemble, nous vous demandons de bien vouloir maintenir allumée la flamme de cette unité chrétienne, afin que le peuple Mä hi puisse se retrouver dans la joie de servir son Dieu.

3– Aux ouvriers qui ont répondu à l’appel de l’Église

a-Les crues et les inondations à Hitiaa O Te Rä Le Conseil Supérieur de l’Église Protestante Māòhi, prie et remercie le Seigneur notre Dieu, pour sa bienveillance envers les familles de MAHINA, HAAPAIANOO, VAIOHE, TIAREI et HITIAA, lors des dernières crues et inondations. Nos Arrondissements et paroisses, ainsi que nos jeunes, familles et amis, ont apporté leurs aides alimentaires et vestimentaires.

Le Conseil Supérieur de l’Église Protestante Māòhi tient à remercier les Maires des Communes, le Gouvernement du Pays et toutes les âmes charitables à l’égard de ces familles en difficultés. Restons vigilants et maintenons notre esprit d’entre-aide envers nos semblables.

b- Les valeureux ouvriers du chantier

Le temple AMAROTETOA à HUREPITI, sur l’île de TAHAA, dans le 4ème Arrondissement, a été inauguré le samedi 28 Mai 2016. Merci pour le courage et les efforts fournis par les responsables de chantier, les travailleurs, les entreprises extérieures, et merci aussi à tous les généreux donateurs en matériel

Page 3

et en argent, qui ont permis la réalisation du très beau temple de AMAROTETOA.

Le Conseil Supérieur tient aussi à remercier le Comité du Temple qui a fait écho à ses demandes. Vous avez retrouvé et réuni quelques anciennes grandes familles protestantes qui ont participé à l’édification du Temple AMAROTETOA, et se sont aussi engagées pour d’autres projets à venir.

A Tahiti, le Conseil Supérieur reconnait la force des jeunes, des entrepreneurs et des Présidents d’Arrondissements, qui se sont unis pour la rénover nos écoles protestantes. Le Conseil Supérieur est confiant que cette nouvelle image permettra aux élèves, aux enseignants et à l’ensemble du personnel d’être heureux et de travailler pour la réussite. Merci au 3ème Arrondissement pour les travaux effectués à Faiere, la construction de l’école maternelle, ainsi que la construction de la cantine.

Merci au 4ème Arrondissement pour la rénovation de Tüteao a Vaiho et les travaux de construction à l’Internat. Merci également aux 1er, 2ème et 7ème Arrondissements pour la construction des classes de BTS de Taunoa. Vous avez été aussi courageux à rénover les classes de l’école primaire de Taunoa et du Lycée-Collège Pömare IV, et du Lycée Samuel Raapoto.

4- Le Pasteur FRANÇOIS PIHAATAE, TAHIARII

Le Conseil Supérieur de l’Église Protestante Māòhi est heureux d’accueillir le pasteur François PIHAATAE, TAHIARII, Secrétaire Général du Pacific Church Council (PCC), à FIDJI, autre terrain de mission de l’Église Protestante Ma hi. Cela fait 7 années que le pasteur TAHIARII œuvre à FIDJI avec sa famille, et qu’il travaille aussi au sein de plusieurs instances religieuses dans le monde et terminera sa mission en 2018. Que le Seigneur soit loué pour le courage de ce pasteur durant son ministère. Lors du Séminaire Pastoral et du Conseil Supérieur de cette année, il a rappelé l’importance de l’Unité Chrétienne dans l’Océan Pacifique.

REFLEXION BIBLIQUE

LIBERATION POUR LA JUSTICE ET LA DIGNITE

Selon le livre des Actes 3, 6 :

Lève-toi et marche au nom de Jésus de Nazareth.

Après que Dieu ait créé l’homme à partir de la poussière, il lui donna son souffle de vie pour qu’il devienne homme vivant, témoignant ainsi de sa communion avec les hommes. Sa volonté première est que la pureté, la droiture et la dignité de l’homme durent pour toujours. À l’invalide demandant l’aumône chaque jour devant le Temple, voici la voix rédemptrice de Pierre: “Lève-toi et marche au nom de Jésus de Nazareth”. Deux forces poussent l’invalide guéri, à abandonner son lieu habituel. Le premier, le nom de Jésus, la Parole de Dieu devenu homme. Le deuxième, le nom de Nazareth, la Parole de Dieu devenu terre. Ce sont Dieu et la terre qui libèrent l’homme de la soumission du péché. C’est l’écoute et l’accueil de la Parole de Dieu qui ont totalement libéré l’homme de son immobilité au Temple, de sa paralysie, de sa mendicité envers ceux qui passent devant lui. À présent, il se lève, il est purifié, il n’est plus mendiant, il saute de joie. La libération rappelle que l’homme reçoit et se laisse

Page 4

habiter par sa liberté. Tout ce qui l’empêchait de reconnaître Dieu et ses projets de salut ont été anéantis. L’homme libéré, n’est pas un blasphémateur, qui pratique l’iniquité et l’esclavage, mais il devient un homme droit, juste, et honnête. C’est un homme qui fait de la justice et de la dignité, son cheminement de vie. Le bien, la paix et la joie de son prochain, constituent l’œuvre première de l’homme libéré. C’est l’Amour de Dieu et de la Terre qui couronne cet homme de dignité et de gloire. Dans la dignité et la justice, l’invalide guéri, vie sa libération devant le monde pour louer le Dieu de libération. Cette parole a éclairé les réflexions et les travaux du Synode durant cette semaine et rappelle à l’Eglise Protestante Māòhi notre vocation de sentinelle vigilante du peuple dont nous sommes les serviteurs. Elle nous rappelle aussi que nous découvrons et acceptons à nouveau la libération que Dieu nous offre, afin que nous ne soyons orphelins et mendiant chez nous même. Chers fidèles protestants Māòhi, ce thème de « La libération pour la justice et la dignité », guidera notre Commémoration des 500 ans de la Réforme.

La Pastorale 2016

La Pastorale 2016 s’est déroulée sur la terre « Teumehere » à Päpetoaì sur l’île de Mooreà pour réfléchir sur le thème « L’Amour, c’est la vie du peuple Māòhi » selon le livre d’Apocalypse 3/20 : Voici, je me tiens à porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je prendrai la cène avec lui et lui avec moi. « L’Amour, c’est la vie du peuple Māòhi », c’est le thème retenu pour conduire le Séminaire des pasteurs et la population de Mooreà cette année. La passe de Haapiti est la porte d’entrée de Mooreà. Les pasteurs ont apprécié les chants, les dithyrambes (éloges), les préparations médicinales Māòhi et l’accueil chaleureux des paroisses de Papetoài, Maharepa, Teàvaro, Àfareaitü, Maatea, Haapiti et Maiào. Louons le Seigneur pour la Foi de ce peuple. L’Amour est grand de même que le tiraillement entre les deux guerriers Hïtötï et Hïtötä pour la belle Tehere. Le Conseil Supérieur remercie le Comité d’Animation Théologique pour les réflexions menées cette année. Un des thèmes retenu par l’île est « L’Amour et la Paix de Dieu. » Le Conseil Supérieur remercie Monsieur Evans Haùmani, Maire de la Commune de Mooreà Maiào et son Conseil Municipal.

La Pastorale de 2017 Il se déroulera dans le 1er Arrondissement. C’est le Conseil d’Animation Théologique qui se chargera d’animer sur le thème « Libérer pour la justice et la dignité » selon le livre des Actes des Apôtres 3/6 : Au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche.

Le Synode de 2017 Le 133e Synode se déroulera dans le 2ème Arrondissement, dans la Paroisse de Teàhupoo.

Page 5

I.-INFORMATIONS

La préparation du peuple de Dieu est un engagement pour l’Eglise Protestante Mäòhi. Le Centre Universitaire « Pū Àiraa Ùpu Rau » a été inauguré. Depuis cet événement, le Conseil Supérieur a pris la décision de construire d’autres structures pouvant participer à cet engagement en vue des diverses formations.

1.1-Terereatau

Une année après l’inauguration de la nouvelle Ecole Pastorale Terereatau à Hurepiti-Tahaa, terre verdoyante et bonne pour préparer les hérauts de Dieu. Merci au peuple qui a œuvré courageusement à la construction de notre nouvelle Ecole Pastorale. Le Conseil Supérieur remercie chaleureusement le 4ème Arrondissement, qui a assumé paternellement tout au long de cette première année, la vie de ces familles au sein de Terereatau, les apprentissages à l’Ecole Pastorale et la mise en pratique des élèves pasteurs et de leurs familles et les familles des enseignants. La préparation des nouveaux élèves pasteurs qui entreront à l’Ecole Pastorale débutera au mois de septembre 2016. Le Conseil Supérieur tient à remercier les pasteurs, les conseils de diacres, les Fenua et les Arrondissements qui accueillent et soutiennent cette œuvre de formation.

1.2-Le temple Àmarotetoa à Hurepiti-Tahaa

Àmarotetoa, un lieu de culte, un lieu également pour préparer et aguerrir les responsables aux niveaux du savoir, la sagesse et la foi. Que cette sagesse soit reçue par nos enfants devant l’évolution du temps. Àmarotetoa, un lieu aussi de réunion, là où l’Eglise débattra et prendra les décisions pour mener sa mission et la vie du peuple.

1.3-L’Enseignement Protestant

a.-Les examens

Cette année, le Conseil Supérieur est particulièrement heureux de la très grande réussite à l’examen du Baccalauréat, pour la persévérance de nos enfants et l’aide apportée par les enseignants et les directions des établissements. Merci aussi aux parents.

b.-Les personnes partant à la retraite

-Les enseignants A Viénot : Mireille a Gobrait, Monique a Muzeau Roux De Badilac, Carmen a Ly Sao.

A Pömare : Marie a Raapoto, Rose a Chen, Daniel a Vicente

A Raapoto : Gilles a Bourdon, Christelle a Roe

-Le personnel de service

A Maehaanuu : Léone a Teaue Turi Secrétaire

A Taunoa : Tamara a Reone Concierge

A Pömare : Mireille a Tinirauarii Izal Surveillante

A Tüteao a Vaiho-Uturoa : Clothilde a Tanoa Surveillante

Page 6

c.-Les nouvelles structures de l’Enseignement Protestant

Le Conseil Supérieur est heureux d’annoncer l’ouverture de 3 classes de maternelle à Faiere et de 2 classes de BTS à Taunoa. Néanmoins, 3 classes de maternelles seront fermées à Taunoa. Cela fera 150 ans que nos écoles ont enseigné à nos enfants. Une semaine de commémoration aura lieu du 12 au 16 septembre 2016. Pour la rentrée du mois d’août 2016, sera ouvert le Lycée Professionnel Agricole, Aquacole et d’Elevage à Taravao. Les travaux de construction débuteront dès les mois prochains, avec un nouvel Internat. Le Conseil Supérieur remercie les parents pour leur persévérance dans l’accompagnement des enfants. Le Conseil Supérieur encourage le Conseil d’Administration des Biens ainsi que le Conseil d’Administration de l’Enseignement Protestant à gérer convenablement ces actions. Les Arrondissements se tiendront prêts à intervenir pour aider à la réalisation de ces projets. Le Conseil Supérieur remercie le Gouvernement du Pays qui a aussi apporté sa pierre à l’édification de ces nouvelles structures.

1.4-Départ à la retraite de Pasteur

Sera mis à la retraite, le pasteur Mapuanga, Terai a Natiki après 35 années de ministère dans l’Eglise. Le Conseil Supérieur remercie ce serviteur, son épouse, leurs enfants qui ont assumé courageusement leur ministère auprès de Dieu et au service du peuple.

1.5-Les serviteurs décédés

1)-Martial, Moehau Tuihani, pasteur retraité. Il a servi dans les paroisses de Pueu et de Faaa. Il a guidé le 2ème arrondissement durant 7 années. Il a été membre de la Commission Permanente et du Conseil Supérieur de l’Eglise Protestante Māòhi.

2)-Albert Schneider, pasteur retraité. Il a été responsable des jeunes, membre de la Commission Permanente et du Conseil Supérieur de l’Eglise Protestante Māòhi.

3)-Iris Ebb, ancienne directrice de Tüteao a Vaiho-Uturoa. A leurs épouses et époux, à leurs enfants, recevez les condoléances du Conseil Supérieur de l’Eglise Protestante Mäòhi.

1.6-La formation continue des pasteurs

Le Conseil Supérieur a prévu les candidats en formation : A Fidji PTC, sera envoyé Lewis, Iotua a Tütäìri, cette année 2016. A Fidji PTC, sera envoyé Marc, Teihotua a Pohue en 2017.

1.7-MUTATION DES PASTEURS 2016.

Au 1er arrondissement : Tetuahiti Stanley, Nämata se chargera de la paroisse à Ârue.

Autai-Teriiti Rahiti sera pasteur de la paroisse à Tiàrei et Mahaèna.

L’Eglise Protestante Kanak en Nouvelle-Calédonie enverra un de leur pasteur pour la paroisse à Àfaahiti.

Raì René se chargera de la paroisse à Tautira.

Page 7

Au 2ème arrondissement :

Tetuaiteroì Hāneremarama se chargera de la paroisse à Maraa.

Fäùä Arthur, Taehau se chargera de la paroisse à Papara.

Le 2ème arrondissement se chargera de la paroisse de Toàhotu.

Au 3ème arrondissement : Taìrua Robert, Maehaa sera pasteur de la paroisse à Päpetoaì et se chargera de la paroisse à Maharepa.

Au 4ème arrondissement : Tehahe Abdias, Hamaiterani sera pasteur de la paroisse à Pātio et Hīpū à Tahaa.

Faaìte Serge, Tehihio sera pasteur de la paroisse Fitii à Huahine.

Au 5ème arrondissement :

Iotua Bruno sera pasteur de la paroisse à Amaru et Mutuaùra à Rimatara.

Au 6ème arrondissement :

Teururaì Vaireà, Teriitariateariihaumatani sera pasteure à Takapoto à Vahitu.

Le 6ème arrondissement se chargera de la paroisse à Ua Pou.

À la Direction de l’Eglise Protestante Māòhi :

Mahaì Manutahi sera chargé de la Maison d’arrêt de Nuutania, à Faaa, supervisé par Maraea Taaroanui, Taarii.

Le centre de détention de Papeari sera supervisé par Tāpati Mītema, Faatura.

Maìhi Eric, Moetai sera chargé des hôpitaux à Tahiti, supervisé par Teururaì Jean, Tehaapapa.

Tupaia Henri, Manaèna sera enseignant à l’Ecole Pastorale Terereatau à Hurepiti Tahaa.

8-Budget

Le Synode a approuvé le budget de l’année 2015-2016 ainsi que le budget prévisionnel de l’année 2016-2017. L’offrande de Mai, dons de la communauté protestante, est la base de la vie financière de l’Eglise Protestante Māòhi. Par amour pour Dieu et son Eglise, le Conseil Supérieur tient à remercier la communauté pour tous ses dons lors de cette année à travers les dons ecclésiaux : semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens, opération 1000, Terereatau, et l’offrande du Mai.

Page 8

II. LES DÉCISIONS DU CONSEIL SUPÉRIEUR

1-LA LIBERATION DU PEUPLE MᾹÒHI

L’« AMOUR » et la « COMPASSION », c’est la voix de Dieu. Aimer Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes pensées, de toutes tes forces, et aimer aussi ton prochain comme toi-même. Voici également la voix de la Terre : Viens, entre dans la maison, prends place, et déjeunons ensemble. C’est une voix accueillante, une voix d’amour et de compassion, une voix qui vivifie.

Le peuple Māòhi est le peuple originaire de cette terre, qui a appris sa langue, ses coutumes, son identité et sa croyance. Aujourd’hui, vivent sur cette terre māòhi ses différents enfants ethniques, et son cœur et ses mains, en tant que parents, s’ouvrent pour les accueillir. Le Conseil Supérieur est heureux de reconnaître comme sa confession de foi que le peuple Māòhi d’aujourd’hui est l’ensemble des enfants que notre Fenua Māòhi Nui accueille : le Māòhi, le Chinois, l’Occidental, et bien d’autres qui reconnaissent et acceptent l’Amour et la Compassion de cette Terre. Celui qui connaît l’Amour, sait aussi respecter et honorer l’Amour des Parents. Le Conseil Supérieur encourage l’Église toute entière à écouter cet enseignement de l’Amour et de la Compassion provenant de Dieu, tel que la Terre nous rappelle sans cesse. C’est notre foi en Dieu qui aidera l’Église Protestante Māòhi à édifier ce peuple Māòhi afin qu’il reconnaisse à nouveau sa liberté face aux sévices et aux divisions qui existent, et afin que reviennent sa dignité et sa vie.

2-ÊTRE SENTINELLE VIGILANTE

Dieu a dit à son serviteur Ezéchiel : « Fils d’homme, tiens toi debout, car je vais te parler » (Ezéchiel 2/1), c’est pour l’exhorter à veiller sur son peuple. Maîtrisant bien sa vocation sur sa terre, il ne craint pas de répondre aux exhortations de Dieu pour son peuple. Grâce à son œil vigilant qui voit au loin les dangers, et qui ne ferme pas ses yeux face aux erreurs de son peuple. Cette exhortation nous est aussi adressée, les membres du Conseil Supérieur, en tant que Sentinelle Vigilante. Que ton œil reste vigilant pour percevoir les projets des Multinationales et les Nations néfastes à la création de Dieu qui est source de ta vie. Selon sa vocation de Sentinelle Vigilante, le Conseil Supérieur confirme à nouveau son refus face au projet hôtelier des grands investisseurs dans la vallée de Haapaianoo. L’Église encourage donc la communauté chrétienne et le peuple tout entier à se lever, à exprimer librement son attachement à la préservation de sa terre qui l’a engendré dans l’Amour de Dieu. Le Conseil Supérieur rappelle et exhorte la communauté à assumer la vocation de Sentinelle Vigilante tels que Dieu et la Terre nous ont léguée. Une sentinelle ne peut qu’annoncer au peuple la volonté de Dieu à respecter. Que le peuple soit libéré pour la justice et la dignité, c’est le projet de Dieu lorsqu’il créa l’homme au-dessous des anges, et l’a couronné de gloire et de dignité.

Page 9

3-LA CONTAMINATION ATOMIQUE

50 ans après que l’État français ait décidé de procéder aux essais nucléaires à Māòhi Nui, 193 de ses bombes ont explosées dans notre espace aérien et terrestre. Il nous faudra attendre 240.000 années pour que disparaisse toute trace de radioactivité.

La terre, la mer et le ciel ont été contaminés. Les îles de Moruroa et de Fangataufa sont souillées et fissurées et pourraient s’effondrer provoquant ainsi un raz-de-marée qui pourrait anéantir Tureia et ses îles voisines.

Selon la Caisse de Prévoyance Sociale, 7.400 ressortissants Māòhi seraient atteints de cancers imputables aux essais nucléaires. 7 personnes concernées ont vu leur démarche judiciaire aboutir favorablement, mais seules 2 ont été indemnisées.

Aujourd’hui, les nourrissons souffrent de leucémies et d’affection de la thyroïde, et il semble que les désordres médicaux consécutifs à l’exposition interne ou externe aux rayonnements ionisants soient génétiquement transmissibles.

Les décisions du Conseil Supérieur

Le Conseil Supérieur exprime son extrême inquiétude face à l’attitude de l’État français qui ne prête aucune attention réelle aux malheurs du peuple. Considérant l’ensemble de ces actes graves et fautifs perpétrés par l’État français, qui pourraient être qualifiés de crimes contre l’humanité, le Conseil Supérieur envisage de poursuivre l’État français devant l’Organisation des Nations Unies. Le Conseil Supérieur encourage la communauté des fidèles à diffuser les enseignements relatifs aux essais nucléaires au sein de l’Église et dans le peuple. Le Conseil Supérieur Māòhi souhaite que le « 02 Juillet » soit retenu comme date « Mémorial » pour que le peuple se souvienne du destin funeste que lui a réservé l’État français depuis ce jour, mais aussi en mémoire du combat incessant de l’Église en vue de la victoire de la Vérité et de la Justice.

4 – LE PATRIMOINE ANCESTRAL

DU PEUPLE MĀÒHI ET LES SOCIÉTÉS MULTI-NATIONALES

Lorsque le Māòhi demande dans sa prière : « Que Dieu soit Dieu, que la Terre soit Terre, que l’homme soit l’homme, tout est alors bon », il soutient que le patrimoine ancestral du peuple Māòhi se trouve dans son Dieu, dans sa Terre et en lui-même. Le Conseil Supérieur exhorte les dirigeants et le peuple Māòhi de se comporter comme Dieu et la Terre qui reconnaissent le peuple comme la prunelle de ses yeux. Le Conseil Supérieur exprime sa satisfaction à l’égard de la décision de l’ONU visant à ce que le patrimoine ancestral soit restitué au peuple Māòhi, afin qu’il puisse en être le gardien et le gestionnaire conformément aux principes de la Charte des peuples autochtones, et qu’il soit protégé de l’avidité des sociétés étrangères qui arrivent en incessantes vagues chez nous, sans ouvrir leur capitale aux intérêts locaux ou sans passer par des sociétés locales. Le Conseil Supérieur appelle aussi le peuple Māòhi à se dresser sur les épaules de ses ancêtres qui symbolisent sa dignité et sa sagesse pour faire régner la justice. C’est ce que Dieu nous demande pour nous aimer nous-mêmes, afin que ne se perdent pas les dernières miettes de ce qui restent de notre patrimoine ancestral

.

Page 10

5-LA PIROGUE QUI NOUE LES PEUPLES DU PACIFIQUE

Le monde Māòhi, un univers vaste et étendu, relié par l’océan Moana Nui a Hiva, qui a été un lieu de rencontre et d’activités pour nos ancêtres, et que nous essayons à nouveau de retrouver. Le « vaa », la pirogue, a un sens profond dans la vie du Māòhi, symbolisant l’homme, la femme, et les enfants. La pirogue représente l’homme, le balancier, la femme, le « ìato » et le « tämuri », les enfants et la voile évoque la place où se tient la famille. L’Amour unit cette famille lors de ses voyages. Cette interprétation de la pirogue nous est connue, c’est ainsi que nous désignons la société par les termes de « vaamataèinaa » (pirogue des sujets), c’est-à-dire la communauté des familles. Leur Dieu, leur Terre, et leurs Ancêtres les accompagnaient sur le Grand Océan. Leur respect des ancêtres et leur foi en Dieu leur permettaient de réduire les distances. Aujourd’hui, le Conseil Supérieur nous rappelle que nous, le peuple Mā hi, nous constituons le « vaa tere moana » la pirogue qui vogue sur l’océan relié par les branches d’une même tresse : une branche pour la terre, une pour l’homme, et une branche pour Dieu. Un voyage pour nouer les liens entre les uns et les autres, afin que règnent l’unité, la paix, le bien, et la vie. C’est la Parole de Dieu qui guide ce voyage sur cet océan « Moana Nui a Hiva ». Il n’y a nul autre message que celui de nous souhaiter un bon voyage.

Page 11

MESSAGE DU CONSEIL SUPÉRIEUR

MESSAGE AU PEUPLE MĀÒHI

Dès à présent, cher Conseil Supérieur de l’Église Protestante Māòhi, lève-toi au nom de Jésus à Māòhi Nui qui te libère, et te soutient lors de ton voyage de libération du peuple Māòhi : c’est ce que Dieu te demande. Ton voyage se déroulera bien tant que tu maintiendras l’enseignement de Dieu et de la Terre, l’Amour et la Compassion qui te couronnent de gloire et de dignité. Sois porteur de la justice, de la vérité, et de la paix. Le Conseil Supérieur annonce à tous que Dieu et la Terre sont prêts à vous accompagner dans la vie. Mais souvenez-vous que votre responsabilité est d’aider Dieu et la Terre à faire fructifier la justice pour faire vivre le peuple. Aujourd’hui, vous le savez, vous êtes les yeux et la bouche du Dieu Suprême de Māòhi Nui, pour veiller sur la liberté du peuple Mā hi. Ô Peuple Mā hi, la chenille de Haapaianoo te montre le chemin de la liberté pour apprendre la connaissance et la sagesse, et que tu deviennes libre comme un papillon. Envole-toi, envole-toi, envole-toi avec ton cœur en paix et en liberté. Envole-toi avec l’aide de tes Parents qui ne t’abandonneront jamais sur le chemin de la libération, la justice, et de la dignité. Mauruüru, Merci.

PAPENOO, le 07 Août 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Mapuanga terai - dans Aòraa
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mapuanga terai
  • Le blog de Mapuanga terai
  • : E parau no te faaìte i te mau tïtauraa e hinaarohia ra i te taata ia noaa i te tiàturiraa i te Atua te Vai Nei Au O vau e Vai nei. Te mau manaò i päpaìhia no te turaì ia i te mau feruri ia tià i te taatoàraa i horoà i te faufaa e vai i roto i te reira e te reira, no te mea te vai nei te turämaraa no te tautururaa i te mau faanahoraa e au no te faaaàno te parau.
  • Contact

Recherche

Liens