Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 00:07

1
Communiqué du Synode 2017  
C’est par la foi que tu grandiras . C’est le fondement des réflexions du 133ème Synode de l’Eglise Protestante Mäòhi qui s’est déroulé à Teahupoo au 2ème Arrondissement du Samedi 22 juillet au Dimanche 30 juillet 2017. 
Le Samedi 22 juillet, le Synode s’est réuni sur la terre de Paparoa, à Tevaipuna, nommée aujourd’hui Taravao, car elle symbolise la porte d’entrée de Teahupoo. Que Taravao en soit remercié pour l’ouverture de cette porte qui a permis au Synode d’arriver à la tête du poisson de Teahupoo Nui. 
Vous aviez présenté oralement l’histoire de votre terre et du peuple de Teahupoo : 
Voici le grand Teahupoo à la brume dorée et aux eaux sombres Terre flamboyante rafraîchie par le Maraamu Entourée de diverses vallées verdoyantes Encerclée de vallées verdoyantes,  Couronnées et de leur couronne descendant vers Roniu Et enfin, glisse vers Te Pari De Taiariari jusqu’à Rapae C’est Teahupoo appelé aussi Matahihae La montagne dominante est Teahu Nui Où la brise nocturne, froide et humide s’est posée La plate-forme, en bas, est Uru-Maru Lieu de bataille du grand guerrier Vehiatua-i-te-maitaì Tiria vers la mer, le marae est Matahihae Escale de l’armée de guerriers d’antan Le Pluvier crie de manière répétée à la pointe de Fare-Nui-Atea Appelé aussi Fare-Mahora La vague brille au large de Havaè à la main mouillée La vague dont la réputation s’est répandue aujourd’hui La rivière est Fauoro Lieu de plongeon des enfants Depuis les ancêtres Ô toi Teahupoo, l’image de mon pays natal Ô toi, ma fierté
 2
Ô toi, ma bienvenue 
Ses séances plénières ont démarré du lundi 24 juillet au samedi 29 juillet 2017 sur la terre de Fare-Pia où se trouve la salle omnisport de la Commune.  
I. REMERCIEMENTS 
1.1. Au 2ème arrondissement Le Synode est heureux d’adresser ses remerciements au Conseil de l’Arrondissement, aux Pasteurs, aux Conseils de Diacres, aux Comité de l’Eglise, aux Enfants, aux Jeunes, aux Anciens et aux Paroisses du 2ème Arrondissement, pour le bon et chaleureux accueil qui a facilité le bon déroulement des réunions de ce Synode. Remerciement aux paroisses de OROPAA, TEVA I UTA et TEVA I TAI. 
Au nom du Synode, merci aux Paroisses, aux Comité de l’Eglise du 2ème Arrondissement pour les cultes rendus chaque jour de la semaine qui vient de se dérouler. Vos présentations de votre terre qui ont guidé la réflexion. 
Un remerciement particulier du Synode envers la Paroisse de Teahupoo, pour l’affection et le bon accueil. Votre foi s’est révélée parmi la voix des enfants qui ont officié le culte, ainsi que votre encouragement en restant proche de nous tout au long de cette semaine.  
1.2. Au 1er arrondissement Remerciement également au 1er Arrondissement qui a aidé l’organisation de ce Synode.  
1.3. Aux Municipalités Remerciement au Maire de la Commune de Taiarapu Ouest et son Conseil pour l’aide apportée à ce Synode. Le Synode témoigne du soutien des Communes de Faaa jusqu’à Teahupoo. Veuillez recevoir nos remerciements les plus sincères. 
1.4. Aux Invités  Immense est la joie du Synode de recevoir le pasteur Tereora a Vinki, responsable de l’Eglise de Rarotoà que nous accueillons
 3
affectueusement parmi nous, pour l’attachement qui unit nos deux Eglises, à travers les échanges de Pasteurs. 
Le Synode présente aussi ses remerciements au Pasteur Tevaea Tehuiarii a Pifao et sa famille, de retour de France à l’occasion de cette rencontre, pour le courage et le travail accompli dans les hôpitaux de Paris.  
Le Secrétaire Général des Eglises Œcuméniques Mondiales, le pasteur Olav Fykse a Tveit s’est joint à nous pour rencontrer l’Eglise Protestante Mäòhi dans son projet de salut pour le peuple. De même pour Katalina a Tahaafe-Williams, animatrice des œuvres évangélistes en Suisse. Ainsi que Manasa a Vatanitawake, animateur des œuvres de la jeunesse dans le Pacifique. 
Aux invités, veuillez recevoir l’affection du Peuple Mäòhi, soyez ses portes paroles des peuples dans le monde afin que justice et dignité de ce peuple soient retrouvées.   
II. REFLEXION BIBILQUE DU SYNODE 
Le thème suivant a guidé la réflexion du Synode de cette année : C’est par la foi que tu grandiras selon Isaïe 53, 2 : « Il s'est élevé devant lui comme un rejeton, comme une racine qui sort d'une terre assoiffée; il n'avait ni apparence, ni éclat pour que nous le regardions, et son aspect n'avait rien pour nous attirer. »   
C’est une Parole qui rappelle au Synode la multitude de rejetons qui ont des difficultés à grandir dans les zones périphériques des districts du peuple aujourd’hui. C’est aussi une Parole qui encourage le Synode à désirer à nouveau cette multitude de rejetons et cette multitude de racines qui s’étendent dans la terre assoiffée de la vie quotidienne. N’oublions pas ces rejetons qui grandissent, et ces racines qui s’étendent, Dieu les observe. Rejetons et racines constituent la prunelle et l’oreille de Dieu.  
Même si la foi n’y est pas mentionnée, nous savons pertinemment, mis à part le soutien de la terre, que le rejeton et la racine continuent de vivre par la foi en Dieu. Quiconque a été créé par Dieu selon son image et sa ressemblance n’est pas un sourd. En ce sens, bien que personne ne
 4
désire pas ce rejeton, bien que personne ne désire pas cette racine, ils ne cessent pourtant de grandir. 
Voici une parole de Turo a Raapoto : Mon prénom est écrit en latin, alors que mon existence est écrite avec le souffle de la terre, le souffle de mes frères, le souffle de mes sœurs. Je ne suis rien en dehors de mon peuple, mon devoir est aussi de faire croître le peuple Mäòhi jusqu’à son épanouissement. Le projet de salut de Dieu pour le peuple mäòhi, c’est sa croissance. C’est par sa foi, il est vrai. C’est la terre et la création qui le soutiennent. Dans la croissance d’un peuple, Dieu ne demande pas à empêcher la croissance de l’individu, mais que chacun comprenne son devoir dans la croissance de son peuple.   
III. LA PASTORALE ET LE SYNODE 
3.1. Pastorale 2017 La Pastorale s’est tenue du 10 au 14 juillet sur la place dite Òutu Aìaì à Ârue pour réfléchir autour du thème suivant : La libération du peuple mäòhi devant Dieu sous l’éclairage du livre des Actes 3, 6 : Lève - toi et marche au nom de Jésus de Nazareth. 
La libération du peuple mäòhi devant Dieu, est donc le thème vécu par la Pastorale et les membres du 1er Arrondissement en cette année. La Pastorale a bénéficié des paroles de sagesse de la ville d’Ârue, l’histoire de Nott et des louanges. Nous avons vu les bras ouverts et le cœur accueillant venant de toutes les paroisses du 1er Arrondissement.  Que Dieu soit loué pour la foi de ce peuple qui glorifie et loue le Seigneur en toute liberté. 
Le Synode remercie le Comité de l’Animation Théologique qui a mené avec ferveur l’étude biblique de cette année. 
Le Conseil Supérieur remercie aussi l’aide apportée par le Maire et son Conseil Municipal. 
3.2. La Pastorale de l’année 2018 La Pastorale Annuelle de 2018 se déroulera pour la première fois dans chaque Arrondissement. Ce qui signifie qu’il n’y aura pas de Pastorale Annuelle Regroupée en un seul lieu. 
 5
Les enseignements seront menés par le Comité d’animation théologique sur le thème « C’est par la Foi que tu grandiras », l’annonce du prophète Esaïe au chapitre 53, verset 2. « il s’est élevé devant lui comme un rejeton… » 
3.3. Le Synode de l’année 2018 Le 134ème Synode se déroulera dans le 7ème Arrondissement à Taunoa.  
IV. INFORMATIONS 
4.1. Les Ecoles Protestantes a. Les examens : Cette année, le Synode est heureux des très bons résultats obtenus par nos enfants à l’examen du baccalauréat, et également de l’aide apportée par les enseignants et les directions de nos établissements scolaires. 
b. Les Directions des Ecoles Protestantes Le directeur adjoint du Lycée Samuel RAAPOTO, Gérard CHAN, a pris sa retraite. Le Synode est heureux d’accueillir : -Bélinda WALKER, enseignante, en tant que Directrice Adjointe du Lycée et du pôle d’Enseignement Supérieur de Samuel RAAPOTO. -Thierry, Maraetefau TEMAURI en tant que Directeur Général de l’Enseignement Protestant pour la durée de quatre années (2017-2021). 
4.2. Les employés de l’Eglise Protestante Mäòhi  a.-Mises à la retraite : A Päòfaì :  -Jacqueline a CHU, qui a travaillé dans le service de la comptabilité de l’Eglise. -Emma a FAUA, qui a œuvré à l’Ecole Pastorale de Faiere, et au service de la communication et à la documentation de Päòfaì. 
A Uturoa : Gladys, Viritua a AH MIN, aumônière des écoles à Uturoa. 
b.-La trésorière de l’ÈPM Eunice RAÌÒAOA est nommée trésorière pour une durée de 2 ans. 
A ces nouveaux directeurs, à ces travailleurs qui ont atteint l’âge de la retraite, nous adressons l’expression de notre reconnaissance à chacun
 6
d’entre vous qui avez servi avec persévérance notre Dieu, dans le travail que vous avez effectué avec passion. 
Aux nouveaux directeurs, allez sur le chemin de la connaissance et de la sagesse, que votre cheminement soit paisible, soit tranquille. 
4.3. Consécration des Pasteurs : Au Culte d’Ouverture du Synode, ont été consacrés en tant que pasteur : * Nancy, Amona MANA * Rita, Mahine TEROROTUA * Jonas, Taìmetua NÄHEI 
Voici les paroles du représentant du Synode : Il y a cette pensée de Tetunaè : « Que l’aîné soit respecté, c’est ton Prédécesseur. » 
L’aîné, ce terme a 2 significations : premièrement, l’enfant qui naît en premier. Deuxième, c’est le début, c’est-à-dire le commencement comme la création, la lumière, le ciel, la terre…  
Respectons l’aîné, respectons la création de Dieu, ce sont nos aînés. C’est en eux que se trouvent les enseignements pour acquérir la sagesse et la connaissance. Respectons nos parents, nos ancêtres, c’est ce que Tetunaè appelle « vos prédécesseurs ». 
Le Synode vous encourage à accomplir votre mission, comme vous le stipule les textes vous reconnaissant selon le Ministère Pastoral. Vous avez deux parents prêts à vous aider. Votre Père dans les cieux et votre Mère nourricière, la Terre, notre Fenua. Vous ne serez pas en difficulté, au contraire votre ministère au service de Dieu et du Peuple sera béni, car ils sont les premiers dans votre ministère. Vous gagnerez la paix, la vie et le bonheur. 
4.4. Les Pasteurs mis à la retraite Seront mis à la retraite les pasteurs suivants :  *Maurice, Viritua Ah-Min Òrometua,  32 ans de ministère dans l’Eglise ;  lors du culte de fermeture du Synode. 
*Adrien, Vaetua a Florès Òrometua, 39 ans de ministère dans l’Eglise ; il sera admis à la retraite dans la paroisse de Papenoo dans le 1er Arrondissement. 
 7
Le Synode remercie chaleureusement ces serviteurs, leur épouse bien aimée, leurs enfants, qui ont servi avec courage leur ministère au service de Dieu parmi le peuple. 
4.5. Les serviteurs décédés -Marceline, Iotua v Mahaa, épouse du pasteur Julien, Iotua Mahaa, Président du 7ème Arrondissement. 
-John, Tematauira Doom, diacre retraité. Ancien secrétaire général de notre Eglise pendant 16 ans ; ancien secrétaire général du Pacifique et de l’Asie à la COE en Suisse pendant une période de 20 ans. Il a également été le dirigeant de l’association Moruroa e Tätou.  
-Bruno Barillot, prêtre catholique, savant dans les recherches sur les essais nucléaires, qui a décidé de se consacrer entièrement à aider ceux qui sont victimes de ces essais. Il a aimé ce peuple. Il a toujours mis en garde la Commission Permanente et le Synode que la population, que l’environnement ont été contaminés par ces essais effectués par le gouvernement français. Avant son décès, il a demandé qu’il soit inhumé en terre Mäòhi dans la Commune de Papeari, auprès de son compagnon de lutte, John Doom. Voici ses dernières volontés : «  J’ai aimé cette Terre et ce peuple qui m’ont accueilli et tout le travail accompli pour lui. La vérité et la justice sont libérées aujourd’hui. L’information a été transmise à la population : ce peuple a été contaminé. Merci à Dieu pour la foi de ces « Metua ». 
A leurs épouses et époux, à l’ensemble de leurs enfants et à leur famille, Le Synode leur adresse ses condoléances et son soutien. Que la paix de Dieu vous garde et vous soutiennent. 
4.6. Formation des Pasteurs a.-A l’Ecole Théologique et Pastorale Terereatau Le Synode a accepté l’admission des frères et sœurs suivants comme éléves-pasteurs pour la rentrée 2017-2018 : -Rarani Tetu Mahuta de Teahupoo 2ème Arrondissement -RaheraTevaatua de Papeari 2ème arrondissement -Tauhani Maruhi de Pätio 4ème arrondissement O Heiarii Hiotua Teahui de Pätio 4ème arrondissement  O Heremoana a Teipoarii de Apooiti 4ème arrondissement 
b.-A l’Ecole Théologique et Pastorale du Pacifique Sud à Suva-Fidji
 8
Sera envoyé en préparation de la Licence en théologie (BD) : le Pasteur Léwis, Iotua Tutairi. 
En préparation du Doctorat en Théologie : le Pasteur Marc, Teihotua Pohue 
c.-A l’IPT de Strasbourg en France En préparation de la licence et du Master en théologie, seront envoyés : La Pasteure Nancy, Amona vahine Mana et Maurice, Amona Mana Le Synode encourage ces serviteurs dans leurs études.    
V. LA MUTATION DES PASTEURS 2017 
1er Arrondissement  à Pïraè, sera présentée Herenui, Rangihä Tetaronia. à Arue, sera présenté Oscar, Möte Teipoarii. à Papenoo-Vaiòhe, sera présenté Grégoire, Ronouri Tumarae. à Tautira-Pueu, sera présenté Gabriel, Tüteanäiva Temariiàuma. 
2ème Arrondissement à Faaa, sera présenté Alain, Tetuanui Maìtere. à Papara et Mataiea, sera présenté Arthur, Taehau Faua. à Töàhotu, Sabrina a Teraìârue s’occupera également de cette paroisse. à Vaìräô, Mïtema, Faatura Täpati s’occupera également de cette paroisse. 
3ème Arrondissement à Haapiti, sera présenté Raìtui, Vavaeteraì Tauhiro, Elève-pasteur. à Teavaro, sera présenté René, Raì Raì. à Âfareaitu, sera présentée Moerava, Teanuanua Tatu.  à Maharepa, supervisé par le 3ème Arrondissement. 
4ème Arrondissement  à Fare-Maeva Huahine, sera présenté Benjamin, Tuarae Ihoraì. Fïtii Huahine, supervisé par le 4ème Arrondissement. à Ùturoa-Ôpoa Raìätea, sera présenté Renji, Heimanarii Tama. à Apooiti-Faaroa Raìätea, sera présentée Terani, Nohoarii Tihopu. à Fetuna-Vaiaau Raìätea, sera présenté Serge, Tehihio Faaìte.
 9
à Avera-Puohine Raìätea, sera présenté Alain, Roonui Teheipuarii. à Haamene-Faaàha Tahaa, sera présentée  Sandrine, Terahimonoarii Hatitio.  à Terereatau-Tiva Tahaa, sera présenté Henri, Manaèna Tüpaia pour la durée d’une année. à Terereatau-Tapuàmu Tahaa, sera présenté Gaston, Märama Tauira pour la durée d’une année. 
5ème Arrondissement  à Avera-Auti Rurutu, sera présenté Jean-Marie, Temeèhu Picard. à Anapoto Rimatara, sera présenté Heiraì, Tetaronia Tetaronia, ElèvePasteur. à Anatonu-Vaiuru Raìvavae, sera présenté Teamo, Teraìmareva WongChou, Elève-pasteur. à Rapa, sera présenté Laurent, Taumata Teipoarii.  
6ème arrondissement  à Ua Pou-Taiohaè Nuku Hiva, sera présentée Smylea, Heiau Ah-Lo, élève-pasteur. à Hao-Rikitea-Makemo Tuamotu, sera présentée Naina, Puaheitini Tehaai, elève pasteur. 
7ème arrondissement  à Jourdain, supervisé par le 7ème Arrondissement. à Èvaneria, sera présentée  Heiata, Teahu Pifao. 
8ème arrondissement à Noumea, c’est Marcus, Matahi a Godfrey qui est maintenu pour une durée d’une année. 
A la Direction de l’Eglise A l’Aumônerie Protestante, sera présentée Tepiu, Tevaiherehia Pouira. Au comité protestant à la Jeunesse sera présenté Jonas, Taìmetua Nähei. 
A l’Eglise Protestante Kanak en Nouvelle Calédonie (EPKNC) à Maré, Pascal, Tiare Florès restera encore pour une période de 2 ans.  
VI-LE BUDGET
 10 
Le Synode a adopté le bilan financier de l’année 2016-2017 et le projet du budget de l’année 2017-2018. Ce sont les Offrandes du mois de Mai, c’est-à-dire les dons de la communauté protestante, qui assurent le fonctionnement financier de l’Eglise. 
Le Synode remercie chaleureusement les membres de l’Eglise pour ses dons lors de cette année 2017. Par ces offrandes, tu as montré et tu continues à montrer ton amour à Dieu, ton attachement à ton Eglise et ton amour pour ton identité mäòhi. Malgré tes nombreuses charges dans ta vie, cela n’a pas affaibli ta foi. Que soit loué notre Seigneur pour tes dons et le peuple de Dieu pour sa grande générosité et sa détermination.        
VII- LES SUJETS DE RÉFLEXION DU SYNODE  
7.1. La fête de l’Offrande pour la Parole  L’Offrande pour la Parole, Dieu l’a réalisé en créant ce monde. En effet, Dieu a créé le ciel, la terre, l’océan avec leur plénitude par la Puissance de Sa Parole. 
La première fête de l’Offrande pour la Parole s’est déroulée à Papetoài Moorea le 13 Mai 1818 sous le règne du roi Pomare II. La population s’est réunie en apportant leurs dons : les produits de la terre, de la viande et de l’argent. En voyant ces nouvelle pratiques, le roi Pomare II déclara : La Parole de Dieu s’est totalement réalisée. Des temples et des écoles ont été construits, la Bible et différents manuels d’enseignement ont été imprimés, et un bateau a été construit pour porter la Parole de Dieu dans les îles de Mäòhi Nui et du Pacifique. 
Depuis le 1er Septembre 1963, date à laquelle nos Aînés ont pris en main la direction de notre Eglise jusqu’à ce jour, le Synode est convaincu que c’est la foi des membres de l’Eglise, par leurs dons, qui aide l’Eglise à prêcher la Parole de Dieu.
 11
Depuis lors, cette fête de l’Offrande pour la Parole a été instaurée dans toutes les paroisses. Toutes les familles s’y réunissent dans la joie pour louer Dieu pour tous les bienfaits que chacun a bénéficiés tout au long de l’année et pour présenter les dons qu’ils ont préparés pour le Seigneur. 
Pour le bon déroulement de cette fête de l’Offrande pour la Parole, le Synode est convaincu qu’il est important que la flamme de la foi du peuple soit ravivée pour que se réalise la volonté de Dieu à travers les rencontres, les enseignements, les cultes et les prédications… Le Synode exhorte aussi ses serviteurs (pasteurs, diacres, évangélistes et les dirigeants des différentes branches d’activité) à œuvrer dans l’humilité et l’amour en vue de ramener nos enfants, nos jeunes, nos adultes qui se sont éloignés de Dieu et de l’Eglise. 
Le 13 mai 2018, nous atteindrons les 200 ans de cette fête vécus pour nous, le peuple Mäòhi. Le Synode interpelle au peuple à vivre dans la joie cette fête bicentenaire.  
7.2. Les décisions du Synode « C’est par la foi que tu grandiras », est le thème qui a conduit la réflexion du Synode de cette semaine. Ceci nous rappelle que c’est par leur foi en Dieu, que nos Pères ont pris des décisions qui ont confirmé leur statut de sentinelle vigilante de la vie de ce peuple Mäòhi. Ils nous ont aidés à mieux cerner, à mieux déceler les fléaux rencontrés par notre peuple et à affirmer notre statut de sentinelle vigilante. 
Ils nous ont également indiqué l’importance du cheminement selon notre identité Mäòhi que Dieu nous a donnée comme trésor vivant pour nous. 
C’est pourquoi, en 2004, nous avons confirmé que notre Eglise s’appellera désormais Eglise Protestante Mäòhi, pour rappeler qui est réellement cette Eglise et ce que son Dieu attend d’elle en tant que servante de ce peuple Mäòhi. 
En 2007, l’Eglise a confirmé avec force et avec foi que le nom de notre pays est bien « Mäòhi Nui » qui rassemble le peuple Mäòhi aux prises avec sa diversité en un peuple uni. Et cette unité, c’est ce qui est demandé à l’Eglise avec sa foi de bâtir et de faire croître. 
 12
Tout pays porte un nom, excepté à Maòhi Nui. C’est ainsi qu’en 2008, l’Eglise a confirmé que notre Gouvernement portera désormais le nom de Hau Mäòhi (Gouvernement Mäòhi). Le Synode encourage les dirigeants à accepter et à porter fièrement ce nom et que le Pays en soit respecté grâce à vous. 
En 2011, pour préserver la dignité et l’autorité du peuple Mäòhi, ainsi que son Patrimoine Ancestral, l’Eglise Protestante Mäòhi a décidé de faire réinscrire Mäòhi Nui sur la liste de l’ONU des pays à décoloniser. L’Eglise reconnaît cet acte comme une réponse à la bonté de son Dieu qui a fait de nous un peuple libéré et héritier de la justice pour lui. 
En 2016, nous avons eu confirmation auprès des experts de la contamination de toutes nos îles, et que cette contamination est arrivée dans le sang de nos anciens. C’est pourquoi, l’Eglise Protestante Mäòhi a décidé de porter plainte contre l’Etat français au Tribunal de l’ONU pour l’ampleur du mal et des maladies que ces essais nucléaires ont provoqués sur la terre et dans le peuple. 
Car, le Peuple Mäòhi est avant tout une question d’êtres humains, eux qui aiment cette terre, ce peuple, ses traditions, comme l’a déclaré Ruth à sa belle mère « …Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai, ton peuple sera mon peuple, ton Dieu sera mon Dieu. » L’Eglise Protestante Mäòhi affirme que ce sont eux qui sont appelés Peuple Mäòhi. 
Le Synode veillera à inscrire ces décisions dans son programme. Ô Peuple Mäòhi, porte fièrement ton identité, vis ta foi et que Dieu soit toujours glorifié. 
7.3. Les problèmes du peuple Mäòhi Selon les écrits d’Esaïe et les messages de Vaitä qui nous rappellent l’importance de la terre qui donne la vie pour un peuple, le Synode et le Peuple Mäòhi reconnaissent que la cause principale de ses problèmes est son éloignement de sa terre et de son Dieu. 
Comme le dit également Tetunaè pour l’épanouissement de son peuple : « L’homme doit respect à son pays, parent qui vous a enfantés ». Devant ces trois paroles, ses serviteurs nous rappellent l’importance de la foi et du patrimoine ancestral pour la bonne croissance du peuple Mäòhi. Ce peuple Mäòhi a été déshérité du patrimoine ancestral, d’où l’ampleur des problèmes. Ces analyses démontrent le rapprochement, le
 13
respect, la reconnaissance des uns et des autres : c’est l’un des chemins qui mène vers la foi qui fait vivre le peuple. 
Nos ancêtres ont déjà tracé nos voies depuis des générations jusqu’à aujourd’hui. Et ce, pour justement éviter les problèmes que le peuple rencontre.  Le constat d’aujourd’hui, c’est que les problèmes s’accroissent. Et pourtant, les réflexions des synodes précédents ont été bien menées. Les résultats attendus ne sont pas si visibles. Un des problèmes majeurs qui détruit la vie du peuple Mäòhi est la drogue « ICE » et le jeu d’argent « BINGO ». 
Le Synode appelle le peuple Mäòhi à ne pas consommer la drogue « ICE » dans sa vie. Que les dirigeants accompagnent le peuple afin d’éviter qu’il ne tombe dans les conséquences qu’entraine cette drogue. Le Synode interpelle également le gouvernement Mäòhi de ne pas légiférer le BINGO qui risquerait de conduire vers l’ouverture du CASINO. Le Synode interdit strictement toutes ces pratiques dans ses paroisses.   
Au vue des messages de Vaitä, les écrits de Esaïe et la loi de Tetunaè, le Synode appelle le peuple Mäòhi à désirer à nouveau son propre Patrimoine Ancestral, de sa culture et de sa langue. Que ne soit pas oublié que la vie de ce peuple est sa foi qui le fera grandir.     
7.4. Le Patrimoine Ancestral du peuple Mäòhi a.-L’utilisation du nom de Teahupoo Hävaè est l’un des patrimoines ancestraux offert par les parents aux enfants de cette terre de Teahupoo. Hävaè a une très grande réputation locale et mondiale. Il est très désiré par les plus grands surfeurs mondiaux et territoriaux, mais aussi par des organismes. Les surfeurs sont venus satisfaire leur plaisir sur cette vague  renommée de la passe de Hävaè à Teahupoo. Les organismes ont exploité le nom de Teahupoo pour leur profit financier. 
Le Synode tient à exprimer son inquiétude du fait que le nom de Teahupoo soit devenu une ressource financière des organismes locaux et mondiaux soutenus par le Gouvernement Mäòhi, s’appropriant ainsi le
 14
nom de Teahupoo aujourd’hui. Et il appelle ces organismes à ramener Teahupoo à Teahupoo. Les propriétaires de ce nom Teahupoo sont les descendants de Rähero qui habitent Teahupoo. 
b.-La terre, la mer, le ciel et leur plénitude, voici une partie du Patrimoine Ancestral de ce Peuple. Le peuple Mäòhi est propriétaire du Patrimoine Ancestral que Dieu lui a donné en vue de la croissance de sa vie sauvegardée par la terre, la mer, et le ciel, symboles de l’amour du Seigneur envers son peuple Mäòhi. Les gouvernements de France et de Mäòhi Nui se sont appropriés de ce Patrimoine Ancestral. Ils réduisent les Mäòhi en vagabondage chez lui-même, et comme des étrangers sur sa propre terre. Ils l’entraînent dans le désarroi, la mendicité et l’endettement. Ils privilégient les grands exploitants locaux et mondiaux à s’enrichir encore plus. Ils leur facilitent l’acquisition des terres, et les enrichissement à partir de l’eau potable dans les foyers du peuple. 
C’est pourquoi, le Synode interpelle avec insistance les gouvernements de Mäòhi Nui et de France afin de cesser de nuire ce peuple, mais aussi en vue de restituer le Patrimonial Ancestral au peuple mäòhi qui le gèrera, l’organisera et le préservera pour que tout le monde en réjouisse. Le Mäòhi connaît l’importance du « rahui » (prohibition provisoire) de la mer et de la terre, le meilleur moyen pour faire fructifier les ressources du Territoire dans le cadre d’une vie meilleure pour tous. 
Le Synode interpelle le gouvernement Mäòhi et les Sociétés de l’électricité utilisant le pétrole et l’eau, de réduire l’exploitation de ces éléments, et de les remplacer l’énergie de la création comme le soleil et le vent.  
Le Synode s’adresse également aux responsables municipaux pour ne pas accorder notre eau aux investisseurs locaux et extérieurs, car c’est l’un des Patrimoines Ancestraux pour nous, peuple Mäòhi.  
Le Synode proteste vivement contre le projet des investisseurs mäòhi et la décision des responsables municipaux des Marquises concernant la pêche des poissons, patrimoine des Marquises. Ceci est significatif du manquement de respect et du désintérêt à l’égard de l’identité et de la dignité des Marquisiens. Le Synode appelle le peuple à se lever, à manifester sa liberté donnée par Dieu afin de lutter contre ces injustices de la part des investisseurs, et que règne la justice à Mäòhi Nui. Le
 15
Synode exhorte ses serviteurs à assumer leur responsabilité d’enseignant pour éclairer ce peuple s’agissant de son Patrimoine Ancestral, don de Dieu, et pour aimer et préserver son nom « Mäòhi », sa terre, ses ancêtres, et son Dieu ; car, il n’a pas de vie en dehors des biens donnés pour lui par Dieu. 
7.5. L’exploitation de phosphate à Makatea L’exploitation de phosphate à Makatea, cela suffit. Il faut arrêter définitivement, car il n’y a que des trous qui restent. Le peuple n’est même pas informé du désastre actuel. Parmi les anciens travailleurs de Makatea, certains sont restés sur place, d’autres sont partis pour la Nouvelle-Calédonie/Kanaky ou le Vanuatu,  et peu d’entre eux en ont tiré profit. C’est dire que les riches s’y sont manifestement enrichis. 
Face aux changements climatiques et aux risques possibles de montée du niveau de la mer, Makatea constitue en principe une protection et un refuge pour les habitants Paùmotu. Makatea ne doit pas suivre la même situation de Kiribati qui commence à s’engloutir dans l’océan, ni celle de Nauru qui a perdu toutes ses ressources. 
Notre rôle de sentinelle vigilante nous encourage à interpeler les habitants de Mihiroa et de tout le 6ème Arrondissement à s’unir pour lutter fermement contre cette initiative. C’est pourquoi le Synode, à partir de sa foi et de sa liberté d’expression, exhorte le Gouvernement Mäòhi à ne pas guider le peuple avec l’argent. Mais, seul l’amour pour sa terre peut l’aider. Elle s’adresse également à ses propres responsables ecclésiaux afin d’apporter les éclairages au peuple concernant cette question, et afin que Mäòhi Nui s’unisse pour préserver sa terre-mère nourricière.    
7.6. La contamination nucléaire Nous sommes tous contaminés. Pour le peuple, cette contamination s’est totalement estompée. Or, il s’agit d’une contamination générationnelle qui atteint notre territoire de Mäòhi Nui. Nous devrons attendre pas moins de 400.000 ans pour qu’elle commence à disparaître. 
Le Synode interpelle les confessions religieuses de Mäòhi Nui, du Pacifique et du monde entier pour nous soutenir à mener à terme notre poursuite judiciaire. Le Synode demande à l’Etat français d’assumer sa
 16
responsabilité de suivi des soins des maladies atteintes par le peuple Mäòhi, et à retirer ses déchets radioactifs qu’il a déposés dans le ventre de notre mère nourricière qu’est Moruroa. Elle confirme que les accords politiques passés du Gouvernement Mäòhi et de l’Etat français ne la feront pas taire. Nous nous exprimons ici par la foi chrétienne face à l’Etat français pour que celui-ci reconnaisse ses fautes, et se repente devant le peuple Mäòhi pour le drame causé par la contamination nucléaire. Elle encourage le peuple croyant de Mäòhi Nui à faire de la date du 2 juillet une date de commémoration pour se souvenir du drame de la contamination nucléaire. Le synode encourage également le Peuple Mäohi à se joindre au combat de Moruroa e tätou. 
7.7. La Santé du Peuple Aujourd’hui Une santé en difficulté, c’est aussi un serviteur en difficulté. Une bonne santé, c’est aussi un serviteur en forme. Chers Serviteurs, cher Peuple de Mäòhi Nui ! Libérez-vous de tout ce qui peut mettre en péril votre santé. Favorisez les activités physiques, par le sport, l’agriculture, la pêche, et par une consommation équilibrée de nourriture. Rappelez-vous de la vie que menaient nos Anciens. Notre problème aujourd’hui, c’est que nous ne prenons plus soin de notre corps et de notre santé. C’est devenu une maladie grave pour nous. Alors que nous, les Mäòhi, avons des traditions d’Hygiène pour le corps par le drainage. 
Le Synode interpelle le peuple mäòhi à être son premier médecin pour prendre soin de son corps. 
Le Synode encourage l’Eglise à être la sentinelle vigilante pour la vie que Dieu a donnée au peuple, et que cela devient un enseignement fondamental dans nos familles. 
Le Synode interpelle aussi les Autorités du Gouvernement Mäòhi : c’est ton devoir également d’aider la santé du peuple concernant sa santé en faisant baisser les prix des meilleurs aliments. Que le peuple soit encouragé et aidé, ainsi que les agriculteurs et les pêcheurs, les planteurs de fruits locaux et plantes médicinales sans utiliser les produits chimiques, et la pêche dans notre zone maritime. 
VIII. MESSAGE AUX MEMBRES DU SYNODE, MESSAGE AU PEUPLE MÄÒHI 
 17
Chers Membres du Synode, dans l’agitation de la vie de cette époque du Hinapaarae, de la Génération de Renouvellement, Dieu œuvre avec vous pour son projet de salut pour le peuple. Il vous a menés jusqu’à la tête de ce Grand Poisson, poue que vous soyez les guides ce poisson selon le plan de la Foi et de la Vie . Vous n’êtes pas seulement les guides du Grand Poisson, mais aussi des Enfants aimés de Dieu, d’où l’envoi de son message d’amour pour vous, membres du Synode. Et voici la voix qui résonne vers vous ses bien-aimés : Maintenant, écoutez - moi mes enfants, heureux ceux qui observent ma parole.   L’écoute, l’observation et la pratique de sa parole constituent l’engrais pour la nouvelle croissance florissante de cet arbre taillé. Nous savons parfaitement que c’est la volonté du Seigneur de tailler cet arbre pour qu’il grandisse. C’est son programme pour toi, le Synode. Il te revient de travailler la terre où pousse cet arbre, de débrousser afin que rien ne le gêne dans sa croissance ; et que ton travail pour ce peuple, soit la source de ta bénédiction et de ta louange envers Dieu qui t’a choisi en tant que responsable. 
Ô peuple Mäòhi, c’est pour son amour infini envers toi que Dieu t’a élu comme étant son peuple à Mäòhinui. Tu es la prunelle de ses yeux et entièrement à ton écoute, et il t’a choisi pour être un exemple pour l’ensemble des enfants de son royaume. Sache que tu as également ta part dans la réalisation de son plan de salut. Voici ce que Dieu te dit aujourd’hui : « C’est par la foi que tu grandiras » , « Purifie - toi, et reviens dans la signification et l’âme de ton nom qui ont fait de toi un Mäòhi » , pour justifier ces quelques paroles : « Il détient la parole des autorités q ui siè g e n t s e r ein e m e n t e n v o y a n t, e t q ui o n t p o rt é le s M ä ò hi a v e c l’alliance au doigt, et un beau diadème sur la tête ». Il n’y a pas plus belles paroles du Seigneur qui attendent que ton cœur crie réellement, si ce n’est : « Nous voici, posant nos pas sur le chemin de la justice dans ce monde, le chemin qui mène vers la lumière et la vie… ». 
Juste est justement la parole : « Le ciel s’est apaisé, et l’amour de Dieu s’ e s t é t a bli ». Que notre voyage soit paisible sur ce Grand Poisson. Mauruuru ! 
Teahupoo, le 30 juillet 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Mapuanga terai - dans Aòraa
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mapuanga terai
  • Le blog de Mapuanga terai
  • : E parau no te faaìte i te mau tïtauraa e hinaarohia ra i te taata ia noaa i te tiàturiraa i te Atua te Vai Nei Au O vau e Vai nei. Te mau manaò i päpaìhia no te turaì ia i te mau feruri ia tià i te taatoàraa i horoà i te faufaa e vai i roto i te reira e te reira, no te mea te vai nei te turämaraa no te tautururaa i te mau faanahoraa e au no te faaaàno te parau.
  • Contact

Recherche

Liens