Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:32

Déroulement de la célébration

: Célébrant
T :   Tous
:   Lecteur

Rassemblement

Chant

Pendant le chant, les célébrants entrent. Ils sont précédés d’un assistant portant la Bible qui est placée en évidence au centre de l’espace de culte. Au cours de la célébration, les lectures des Écritures seront proclamées de cette Bible.

Mot d’accueil

C : Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ, l'amour de Dieu,
et la communion du Saint Esprit soient avec vous tous.

T : Et aussi avec vous.

C : Chers amis en Christ, nous voici rassemblés pour prier pour l'unité. Rendons grâce à Dieu pour notre héritage chrétien et pour l’action libératrice et salvatrice du Seigneur dans l'histoire humaine.

Les textes pour la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens de cette année ont été préparés par les Églises des Caraïbes. L'histoire du christianisme dans cette région est paradoxale. D'une part, la Bible a été utilisée par les colonisateurs pour justifier la soumission imposée aux premiers habitants de ces terres, et celle d'autres êtres humains qui furent déportés d'Afrique, d'Inde et de Chine. Un grand nombre d’entre eux ont été exterminés, enchaînés et asservis, soumis à d’injustes conditions de travail. D'autre part, la Bible est devenue source de consolation et de libération pour beaucoup de ceux qui ont souffert sous le joug des colonisateurs.

Aujourd'hui, la Bible continue d’apporter consolation et libération, encourageant les chrétiens des Caraïbes à réfléchir aux situations qui actuellement portent atteinte à leur dignité humaine et à leur qualité de vie. Alors que les chaînes de fer de l'esclavage tombent de nos mains, un nouveau lien d'amour et de communion émerge dans la famille humaine, exprimant l'unité pour laquelle prient nos communautés chrétiennes.

Invocation du Saint-Esprit

La réponse à l'invocation peut être chantée.

C : Avec les chrétiens des Caraïbes, demandons au Saint-Esprit d’embraser nos cœurs alors que nous prions pour l'unité de l'Église. Unis tes serviteurs dans le lien de l'unité.

T : Viens, Esprit Saint !

C : Enseigne-nous à prier.

T : Viens, Esprit Saint !

C : Libère-nous de l'esclavage du péché.

T : Viens, Esprit Saint !

C : Aide-nous dans notre faiblesse.

T : Viens, Esprit Saint !

C : Rétablis-nous comme tes enfants.

T : Viens, Esprit Saint !

Chant de louange

Prières pour la réconciliation

C : Nous n'avons pas reçu un esprit d'esclavage pour nous réfugier dans la peur. Implorons la miséricorde de Dieu, confiants dans la puissance salvatrice de la main droite de Dieu.

Trois membres de l'assemblée s’avancent, chacun portant une chaîne. Après chaque prière et répons, un des intervenants laisse tomber à terre une chaîne. Un Kyrie peut être chanté.

L1 : Des structures qui avilissent la dignité humaine et introduisent de nouvelles formes d'esclavage, délivre-nous, Seigneur.
Kyrie eleison.

T : Kyrie eleison.

L2 : Des décisions et des actes qui réduisent nos frères et sœurs à la pauvreté, à la marginalisation ou à la discrimination, délivre-nous, Seigneur.
Kyrie eleison.

T : Kyrie eleison.

L3 : De la crainte et du soupçon qui nous séparent les uns des autres et posent des limites à l'espérance et à la guérison, délivre-nous, Seigneur.
Kyrie eleison.

T : Kyrie eleison.

C : Le Seigneur est notre force et notre puissance, il est notre salut. Que Dieu, qui nous a rachetés du péché, nous guide vers sa sainte demeure.

T : Amen.

Proclamation de la Parole de Dieu

C : Libère-nous, Seigneur, de l'oppression des hommes,
T : Et nous garderons tes préceptes.

C : Pour tes serviteurs, que ton visage s’illumine :
T : Enseigne-nous tes décrets (cf. Ps 119,134-135)

Première lecture : Exode 15,1-21 

L : Écoutez et vous serez libérés.
T : Nous rendons grâce à Dieu.

Il est préférable de chanter le psaume.

Psaume 118,5-7,13-24

R/ : Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour !

Dans mon angoisse j’ai crié vers le Seigneur,
et lui m’a exaucé, mis au large.
Le Seigneur est pour moi, je ne crains pas ;
que pourrait un homme contre moi ?
Le Seigneur est avec moi pour me défendre,
et moi, je braverai mes ennemis. R/

On m’a poussé, bousculé pour m’abattre ;
mais le Seigneur m’a défendu.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut. R/

Clameurs de joie et de victoire 
sous les tentes des justes :
« Le bras du Seigneur est fort,
le bras du Seigneur se lève, 
le bras du Seigneur est fort ! » R/

Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur :
il m’a frappé, le Seigneur, il m’a frappé,
mais sans me livrer à la mort. R/

Ouvrez-moi les portes de justice :
j’entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
« C’est ici la porte du Seigneur :
qu’ils entrent, les justes ! »
Je te rends grâce car tu m’as exaucé :
tu es pour moi le salut. R/

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.
Voici le jour que fit le Seigneur,
qu’il soit pour nous jour de fête et de joie ! R/

Psautier œcuménique

Deuxième lecture : Romains 8,12-27

L : Écoutez et vous serez libérés.
T : Nous rendons grâce à Dieu.

Un Alléluia approprié peut être chanté avant et après la proclamation de l’Évangile.

Marc 5,21-43

L : Écoutez et vous serez libérés.
T : Nous rendons grâce à Dieu.

Prédication

Chant

Partager cet article

Repost 0
Published by Mapuanga terai - dans Aòraa
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mapuanga terai
  • Le blog de Mapuanga terai
  • : E parau no te faaìte i te mau tïtauraa e hinaarohia ra i te taata ia noaa i te tiàturiraa i te Atua te Vai Nei Au O vau e Vai nei. Te mau manaò i päpaìhia no te turaì ia i te mau feruri ia tià i te taatoàraa i horoà i te faufaa e vai i roto i te reira e te reira, no te mea te vai nei te turämaraa no te tautururaa i te mau faanahoraa e au no te faaaàno te parau.
  • Contact

Recherche

Liens