Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:33

CÉLÉBRATION ŒCUMÉNIQUE

Introduction

Ta main droite, Seigneur, éclatante de puissance
(Ex 15,6)

Pour cette célébration, on devra disposer d’une Bible et de trois chaînes. Le groupe local des Caraïbes suggère que ces symboles soient placés en évidence dans l'espace de culte.

La Bible est particulièrement importante dans la vie des Églises caribéennes. Au cours de l’histoire, les peuples autochtones réduits à l’esclavage ont connu les atrocités perpétrées par les colonisateurs qui ont en même temps importé le christianisme. Pourtant, dans les mains des peuples opprimés de cette région, la Bible est devenue une source essentielle de consolation et de libération. Cette dynamique de renversement fait de la Bible un symbole particulièrement puissant en soi. Par conséquent, au cours de cette célébration, il est important qu'une Bible de bonne taille soit placée au milieu de l’assemblée et que les lectures soient proclamées à partir de cette Bible, plutôt que d'autres livres ou brochures.

Les chaînes sont un puissant symbole de l'esclavage, du manque d’humanité et du racisme. Elles représentent aussi la puissance du péché qui nous sépare de Dieu et les uns des autres. Le groupe local des Caraïbes conseille d’utiliser de véritables chaînes de fer pendant les prières de réconciliation de cette célébration. Si des chaînes de fer ne peuvent être apportées, il est suggéré d’utiliser d'autres chaînes au fort impact visuel. Au cours de la célébration œcuménique, les chaînes de fer de l'esclavage seront remplacées par une chaîne humaine exprimant les liens de la communion et l’action commune contre l'esclavage moderne et toutes les formes de déshumanisation individuelle et institutionnalisée. Inviter toute l'assemblée à participer à ce geste fait partie intégrante du culte.

Le groupe local des Caraïbes propose que soit entonné, après la proclamation de la Parole, l'hymne « La main droite de Dieu ». Renvoyant au chant de louange de Miryam et de Moïse pour l'action libératrice de Dieu dans le Livre de l'Exode, cet hymne est associé au mouvement œcuménique dans les Caraïbes, car les Églises travaillent ensemble pour surmonter les défis sociaux auxquels sont confrontées les populations de la région.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mapuanga terai - dans Aòraa
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mapuanga terai
  • Le blog de Mapuanga terai
  • : E parau no te faaìte i te mau tïtauraa e hinaarohia ra i te taata ia noaa i te tiàturiraa i te Atua te Vai Nei Au O vau e Vai nei. Te mau manaò i päpaìhia no te turaì ia i te mau feruri ia tià i te taatoàraa i horoà i te faufaa e vai i roto i te reira e te reira, no te mea te vai nei te turämaraa no te tautururaa i te mau faanahoraa e au no te faaaàno te parau.
  • Contact

Recherche

Liens