Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 23:29

1er Jour   Vous aimerez aussi l’étranger car vous étiez étrangers en Égypte

 

Lv 19, 33-34   Tu aimeras l’émigré comme toi-même

Ps 146              Le Seigneur protège les immigrés

Hb 13, 1-3        Certains, sans le savoir, ont accueilli des anges

Mt 25, 31-46    J’étais un étranger et vous m’avez recueilli

Après être devenue la première république noire indépendante, Haïti a accueilli d'autres personnes réduites en esclavage et en quête de liberté. Ces dernières années, les Haïtiens ont dû faire face à de graves difficultés économiques et nombre d’entre eux ont abandonné les lieux où ils vivaient, entreprenant de périlleux voyages dans l'espoir de trouver une vie meilleure. Souvent, ils se sont heurtés à des attitudes hostiles et à des obstacles juridiques. Le Conseil des Églises des Caraïbes s’est engagé dans des activités de sensibilisation par rapport aux pays limitant ou privant les Haïtiens de leurs droits de citoyens.

Réflexion

Le souvenir de ce que vécurent les fils d’Israël en Égypte, où ils furent traités en étrangers, est à la base de l'enseignement de la Loi qui veut que les membres du peuple de Dieu accueillent l'étranger parmi eux. La mémoire de leur propre exil devrait susciter empathie et solidarité envers les exilés et les étrangers de notre temps. Comme pour Israël, notre expérience chrétienne commune de l'action salvatrice de Dieu va de pair avec le souvenir de l'aliénation et de l’éloignement – dans le sens de l'éloignement de Dieu et de son royaume. Cette mémoire chrétienne a des implications éthiques. Dieu a rétabli notre dignité en Christ et a fait de nous des citoyens de son royaume, non pas parce que nous avons fait quoique ce soit pour le mériter, mais parce que dans son amour il nous en fait don gratuitement. Nous sommes appelés à agir de même, librement et encouragés par l'amour. L'amour chrétien signifie aimer comme le Père, c'est-à-dire reconnaître la dignité de l’autre et lui donner dignité, et par là même contribuer à la guérison des blessures de la famille humaine.

Prière

Dieu éternel,
tu n’appartiens à aucune culture ni à aucun pays
mais tu es le Seigneur de tous,
tu nous demandes d’accueillir l’étranger au milieu de nous.
Par ton Esprit, aide-nous à vivre en frères et sœurs,
à accueillir chacun en ton nom,
et à vivre dans la justice de ton royaume.
Nous t’en prions, au nom de Jésus Christ.
Amen.

C’est la main de Dieu qui sème sur la terre la paix, l’espoir, la liberté ; de tous les horizons ses enfants afflueront, tout est uni par la droite de Dieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mapuanga terai - dans Aòraa
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mapuanga terai
  • Le blog de Mapuanga terai
  • : E parau no te faaìte i te mau tïtauraa e hinaarohia ra i te taata ia noaa i te tiàturiraa i te Atua te Vai Nei Au O vau e Vai nei. Te mau manaò i päpaìhia no te turaì ia i te mau feruri ia tià i te taatoàraa i horoà i te faufaa e vai i roto i te reira e te reira, no te mea te vai nei te turämaraa no te tautururaa i te mau faanahoraa e au no te faaaàno te parau.
  • Contact

Recherche

Liens